Derrière les murs du R (encore une fois...)

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationChanger le mode (Arborescence/Tableau)Recharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  1

dehors, ou dedans [1305]

viator
Administrateur

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Viator
182 messages postés


Posté le : 17/04/2013 à 14:13 (Lu 9006 fois)
Répondre
Citer


"Fuis la ville si c'est l'être et la substance que tu cherches, disait l'un de mes Maîtres. Crains de te frotter à ceux qui ne cherchent qu'à se fuir". Ce Maître était petit livre dont je n'ai pas connu l'auteur, et qui est longtemps resté au fond de ma poche, lorsque ma bibliothèque se réduisait à ce que je pouvais emporter dans un léger sac de voyage... (Lanza del Vasto, dans Principes et préceptes du retour à l'évidence).

Mais sans doute n'y a-t-il rien à rejeter de tout ce que traverse mon voyage, villes surpeuplées ou chemins déserts, maisons accueillantes ou forêts dangereuses. Même si je peux toujours éviter – ou du moins éviter de rechercher – ce qui me fait moi-même souffrir...


Re: dehors, ou dedans [1307]

Mélusine

Voir son profil

Activité : 0,5 / 5
Viator
21 messages postés


Posté le : 19/04/2013 à 08:14 (Lu 9002 fois)
Répondre
Citer

La carte du R semble prendre plaisir à nous interroger sur ces espaces que nous parcourons....
La ville, les murs, derrière les murs....
En dehors ou en dedans de nous...
Ces espaces multiples accueillent nos mouvements
nos gestes et nos intentions, nos liens avec les autres s'y inscrivent.
Si certains espaces favorisent l'harmonie de nos "gestes et pensées", d'autres en effet les teintent de dissonances ....
Nous sommes sensibles à notre environnement, il participe de notre vision du monde et peut teinter notre monde intérieur.
Certains chercheurs estiment que l'architecture influe jusqu'à nos modes de pensée, et imaginent des écoles construites en ouverture, en courbes.
Il n'y a rien à rejeter, les dissonances sont en effet dans et hors les murs, à la ville comme à la campagne, elles sont en nous sans doute, et soumises à ces influences multiples de ce qui nous entoure.
Eviter de les rechercher , oui, mais les parcourir quand ils sont sur notre chemin, les traverser .... sans perdre le sens de l'harmonie de nos mouvements intérieurs, nos courbes, nos arabesques....


Re: dehors, ou dedans

viator
Administrateur

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Viator
182 messages postés


Posté le : 22/04/2013 à 08:41 (Lu 8994 fois)
Répondre
Citer

L'"extérieur" a une indéniable influence sur notre "intérieur", cela est très vrai chère Mélusine, et c'est pourquoi il est vain de s'arcbouter contre ces influences qui nous pénètrent – jusqu'au cœur de de notre fort intérieur, autour duquel pourtant, le plus souvent, les murs sont les plus infranchissables, les portes sont les mieux gardées... Car les murs nous protègent, mais nous enferment aussi ! Toute la question est de savoir trouver la porte, et la bonne clef pour la serrure... Toute la question, ici, est de savoir ouvrir en grand les portes de notre petit moi, d'en ébranler profondément les murs, pour laisser le grand vent de la Vie nous traverser de part en part : c'est ainsi que nos arabesques intérieures, comme tu le dis si joliment, s'accorderont avec celles du monde. C'est en un mot le meilleur moyen d'intensifier la vie, en nous comme hors de nous – et peut-être n'y a-t-il plus alors de séparation, ni de frontière bien tranchée entre notre dedans et le dehors !

Pages:  1

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image] [flash]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir] [blanc] [jaune]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

Valider

Statistiques - Forum Aztek