Le miroir du G

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationRecharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  1

se voir soi-même

viator
Administrateur

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Viator
179 messages postés


Posté le : 14/09/2015 à 12:49 (Lu 1986 fois)
Répondre
Citer

Naturalissimum et perfectissimum opus est generare tale quale ipsum est ("l'œuvre la plus naturelle et la plus parfaite est celle qui produit ce qui est semblable à lui-même")
N'est-ce pas aussi de l'opération du gourou que parle le vieil adage alchimique ?

...Le véritable gourou est une eau sans murmure, un étang sans ride – un miroir lisse et sans tache. Ainsi le disciple, le voyant, se voit lui-même. Le véritable gourou ne fait rien d'autre que de me refléter moi-même, le plus fidèlement possible.

C'est ainsi que le gourou est protéiforme. Et si le G était aussi tout autre chose : G comme grandir, G comme guitare, G comme galanterie...


Pages:  1

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image] [flash]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir] [blanc] [jaune]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

Valider

Statistiques - Forum Aztek