La boucle du Z

Retour au forumNouveau sujetInscriptionIdentificationChanger le mode (Arborescence/Tableau)Recharger la première page du forumFaire une rechercheListe des membresInformations & statistiques

Pages:  1

le zéro et l'infini [1132]

viator
Administrateur

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Viator
179 messages postés


Posté le : 09/05/2011 à 13:17 (Lu 8574 fois)
Répondre
Citer


Voici la dernière carte de ce jeu. S'agit-il de l'ultime étape du voyage ? Non, car il recommencera à la prochaine lune, sur une autre lettre.

À chaque étape, le voyage arrive à son terme. Ou peut-être se dissout-il dans l'infini... Le chemin est barré, ou peut-être s'élargit-il au-delà de toute mesure... À chaque fois qu'une carte tombe sur la Table de Jeu, la boucle est bouclée – chaque nouvelle lune ressemble ainsi à ce mystérieux Zéro d'où tout provient, où tout retourne.

À chaque étape, le jeu boucle sur lui-même. Mais l'ensemble des étapes passées et futures, mais la totalité des cartes du Jeu peuvent être parcourus à n'importe quel moment. Comme si le temps avait cessé de rouler, et se répandait là, devant nous...

Il suffit de cliquer sur l'une des lettres, tout en bas de la page d'accueil.


Re: le zéro et l'infini [1133]

marion

Voir son profil

Activité : 0,5 / 5
Viator
48 messages postés


Posté le : 20/05/2011 à 22:29 (Lu 8570 fois)
Répondre
Citer

je constate avec un léger regret que les échanges sont au point mort sur le forum. Comme si la boucle de ce jeu était bouclée, cher Viator ?

Re: le zéro et l'infini

viator
Administrateur

Voir son profil

Activité : 1 / 5
Viator
179 messages postés


Posté le : 21/05/2011 à 11:02 (Lu 8565 fois)
Répondre
Citer

Au point mort ? Tu es la preuve vivante que non, chère Marion, puisque tu nous écris – il est vrai, juste pour faire cette constatation de l'arrêt du voyage... Mais après le Z viendra une autre lettre. Aucun arrêt n'est définitif sur ce chemin. Et si le forum s'arrêtait de tourner, c'est que le voyage continuerait ailleurs, autrement. Peut-être ainsi que le décrit si bien Flaubert, dans L'éducation sentimentale:

"Il voyagea.
"Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l'étourdissement des paysages et des ruines, l'amertume des sympathies interrompues.
"Et il revint."

Merci en tout cas de continuer à nous suivre.


Pages:  1

Ajouter une réponse

Vous écrivez en tant que :  Login :   Password :
Titre de votre message :
Corps de votre message :

 [citation] [image] [flash]

 [gras] [italique] [souligné]
 [barré] [exposant] [indice]
 [grandir] [reduire] [code]

 [noir] [blanc] [jaune]
 [rouge] [violet] [bleu] [vert]

   Prévisualiser le message

Valider

Statistiques - Forum Aztek